01 novembre 2010

Rester vraie

C’est prendre mon courage à deux mains et demander rendez vous à ma directrice. C’est lui dire la voix chevrotante, avec qui je suis, avec des mots pas forcément choisis ni consensuels combien je suis lasse, combien je suis en colère face à la situation actuelle. Me sentir en accord avec ça. Pas forcément plus légère, mais plus juste, plus en cohérence.

C’est dire à cette femme, qui vient à mes RDV quand ça lui chante et qui exige ensuite que je lui trouve du travail, avec une colère contenue que si elle était moins dilettante, il y a sans doute longtemps qu’elle l’aurait trouver ce boulot et que l’exigence m’est insupportable. Si elle n’est pas satisfaite je ne le suis pas non plus car mon engagement à moi, contrairement au sien, est total. Aussi, la prochaine fois qu’elle exigera sans « contrepartie », j’arrêterai tout accompagnement avec elle.

C’est lui dire combien je l’aime, combien sa présence m’est douce, même si c’est redondant, même si parfois je le sais, cela peut être pesant pour lui.

C’est faire des choix en pleine conscience et les assumer. Peu importe ce qui se passera ensuite, c’est me dire que j’ai fait du mieux que j’ai pu à cet instant mais que je l’ai fait en vérité.

C’est être. Avec mes défauts, mes hésitations, mes émotions, mes colères, à chaque instant. C’est tenter de me traiter avec bienveillance, avec égard pour avancer, encore sur mon chemin.

Tout simplement devenir la femme que je souhaite être et que je ne suis pas (encore).

Posté par Cloudy à 20:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Rester vraie

    Continue à avancer!

    Tu me sembles être sur la bonne voie...
    Bon vent à toi!!

    Posté par Lobèse, 02 novembre 2010 à 12:22 | | Répondre
  • @ L'Obèse
    Merci à toi pour ton passage ici )

    Posté par Cloudy, 02 novembre 2010 à 17:31 | | Répondre
  • On se construit jour après jour et chaque étape de notre quotidien nous prépare à la suivante, même si celles-ci sont parfois dures... Mais tu sembles en vouloir, être prête à les affronter, c'est une force, profites en !

    PS : merci de te visite chez moi ; j'espère ne pas t'avoir trop fait saliver

    Posté par Lysie, 03 novembre 2010 à 13:00 | | Répondre
  • @ Lysie
    Je n'ai pas peur des tempêtes, ni des remises en questions même si les affronter est rarement facile...
    Je suis une GRANDE gourmande, alors tu penses les bonnes recettes maison

    Posté par Cloudy, 03 novembre 2010 à 20:24 | | Répondre
Nouveau commentaire