27 octobre 2010

Message de coquillage

(Après avoir vu "Les petits mouchoirs" de Guillaume Canet)

Ne poursuis qu'un seul objectif : celui de rester vraie

Posté par Cloudy à 22:24 - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Message de coquillage

    C'est pas moi qui l'ai écrit hein!!!

    Posté par Rouge, 28 octobre 2010 à 08:20 | | Répondre
  • @ Rouge

    Posté par Cloudy, 29 octobre 2010 à 10:46 | | Répondre
  • Pas toujours simple mais une belle ambition.

    & sinon, il est bien ce film dont tout le monde parle en ce moment ?

    Posté par Lysie, 29 octobre 2010 à 13:10 | | Répondre
  • Vrai(e) ? Et la subjectivité du soi dans tout ça ? Comme dit Lysie, une belle ambition mais je demande si elle est réalisable dans la mesure où pour être "vrai(e)" il faut au préalable savoir qui on est. Et si on ne se sait pas, comment s'assurer qu'à chaque moment, on est vrai(e) parce qu'on est soi ? Compliquée ce matin ? Oui sans doute

    Posté par Gicerilla, 30 octobre 2010 à 08:47 | | Répondre
  • J'ai beaucoup aimé le film, mais quant à rester vrai(e)... pas toujours évident.

    Posté par Gren, 30 octobre 2010 à 20:05 | | Répondre
  • Pfff je veux aller voir le film moi !!!!
    Bon dimanche à toi, bisous doux

    Posté par anouchka, 31 octobre 2010 à 07:31 | | Répondre
  • Bien sûr que ce n'est pas chose aisée, bien sûr qu'il est difficile de rester vraie.
    Par contre, je ne crois pas au préalable qu'il faut se connaitre. Il suffit d'être raccord avec l'instant, avec la personne qui est en face de nous, avoir suffisamment confiance en soi pour oser : dire, être...
    Oui un challenge, qui se construit pas à pas.

    Posté par Cloudy, 01 novembre 2010 à 19:57 | | Répondre
Nouveau commentaire