13 octobre 2010

Mon ange

J’ai un ange gardien.

Mon ange à moi est sexué et c’est un homme. Par respect pour lui et pour la relation que nous entretenons depuis plus de 35 ans, je ne dévoilerai pas son nom ici. Je me trouve d’ailleurs assez impertinente de vous dévoiler son existence et la place qu’il occupe dans ma vie.

C’est bien simple, Mon ange, a jalonné mon existence. Il a posé ici et là, comme des barrières de protection pour me faire une belle vie, ou tout du moins y contribuer largement.

Ainsi, il s’est penché sur mon berceau avant que je ne sois « livrée » pour mes 15 jours, par mes parents à une famille d’accueil. Il s’est arrangé pour écarter les prétendants douteux et pour ne laisser sur la liste que cet unique foyer, étranger et pourtant toute désigné pour me faire une place dans sa famille, sa maison et son cœur. Avec le recul, je me dis que grâce à lui, j’ai échappé au pire (parce que bien sûr, je connais les autres prétendants).

Ensuite, il m’a évité quelques accidents. Il y a ce premier grand vol plané, à 7 ans environ, où je suis passée au dessus de mon vélo (de compét’) d’une manière assez héroïque je dois dire et avec beaucoup de sang froid. Sang qui n’a pas manqué de couler d’ailleurs, le long de mes jambes, lesquelles sont marquées à tout jamais. Mais mon visage a été préservé. Il ne me reste qu’une petite trace sur la lèvre. Comme un souvenir de guerre.

Il y a aussi ces accidents de voiture, qui in extremis m’ont été épargné. Je me suis fait 3 ou 4 grosses frayeurs dans ma vie de conductrice. Des moments où je le sais, j’ai frôlé le pire.

Mon Ange a été très présent aussi, tout au long de ma scolarité. Tout au long de ma scolarité, jusqu’à ce que je trouve un travail. J’ai profondément haï cette période, je pense que j’ai commis quelques erreurs d’orientation mais à chaque fois, sur le fil, une solution s’est présentée à moi pour aboutir sur du concret. Une formation, puis une autre et enfin l’emploi.

Mes deux plus longues expériences professionnelles se sont jouées à deux fois rien et je me plais à y voir sa patte. J’ai été embauchée comme emploi jeune en collège par mon ancien CPE. Nous étions nombreux pour cet entretien mais je sais que sa présence à peser dans la balance (autant que mes compétences hein, attention).

Pour le poste que j’occupe actuellement, j’ai été recrutée à l’issue d’une enquête professionnelle. Si je n’avais pas décroché ce rendez-vous, je n’aurai pas su qu’il y avait un besoin de recrutement et donc je n’aurai pas postulé. Après 5 mois de recherche d’emploi, un nombre conséquent de RDV et d’entretiens, j’étais prête à jeter l’éponge. Je n’avais rien de prévu après ce RDV. Et il a tout changé…

Il y a les rencontres enfin. Des êtres qui se sont trouvés sur mon chemin. De belles personnes, d’autres un peu moins mais chacune à contribuer à sa manière à faire de moi qui je suis. Tant dans le domaine de l’amitié, que sur un plus professionnel. Chacun m’a appris, nourri.

Le plus gros exploit enfin, de Mon Ange, c’est d’avoir su écarter de mon horizon, des personnes qui n’étaient pas faites pour moi … Des hommes (pas des tonnes n’ont plus, faut pas croire) qui m’ont fait souffrir, avec lesquels je n’aurais jamais rien construit, pour me faire rencontrer LA personne qui habite mon cœur aujourd’hui.

Que de beaux cadeaux finalement, des lumières…

Un problème technique (?!) ne me permet pas de répondre à vos posts, ni de poster chez vous, j'en suis désolée...

Posté par Cloudy à 17:50 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Mon ange

    J'ai toujours bien aimé l'idée qu'un ange gardien existait. Au fond, c'est comme un conte de fée, ça n'existe pas évidemment, mais c'est rassurant d'y croire. Alors, serait-ce une question de destin ? Mais je n'aime pas le concept de destin, tout est écrit, et je veux croire que nous gardons notre libre-arbitre au travers de nos choix ! Alors, quoi, serions-nous simplement seuls au monde ? Tout est question de foi, et peu importe que cela soit ou pas.

    Posté par Gicerilla, 16 octobre 2010 à 08:44 | | Répondre
  • Un peu comme Gi, je pense que tout ceci n'est que fable pour nous rassurer quant à notre condition humaine, mais en même temps que de fois nous avons su qu'il était moins une pour échapper au pire....
    des bises de fin de semaine!

    Posté par Rouge, 16 octobre 2010 à 09:04 | | Répondre
  • Juste pour dire merci d'être passée un jour sur mon blog ! j'ai lu un peu ici et je crois qu'on se ressemble

    Posté par mel, 18 octobre 2010 à 11:15 | | Répondre
  • Quelle chance d'avoir un Ange auprès de toi qui te guide et te protège. Du coup je me pose la question de savoir qui m'a toujours protégée puisque je me sens effectivement protégée.....
    Heureuse aussi de lire ta dernière petite phrase, car j'avoue que je m'inquiétais de ne plus te voir passer sur mon blog, et triste aussi.
    Bisous doux pour toi.

    Posté par anouchka, 19 octobre 2010 à 07:21 | | Répondre
  • C'est une impression que j'ai aussi car ma vie se passent sans trop de heurts comparé à d'autres. Je me demande d'ailleurs pourquoi ces autres souffrent, sont confrontés à tant de problèmes, de douleurs alors que dans la plus part des cas ils n'ont rien fait pour le mériter !
    Parfois je me dit que "la chance" va tourner, que tout mon petit monde va s'écrouler, comme s'il suffisait d'attendre son tour...
    Alors profitons en tant que cela nous est permis.

    Posté par Lysie, 21 octobre 2010 à 13:28 | | Répondre
  • Mettre un peu de féerie dans sa vie, ça a du bon parfois

    Posté par Cloudy, 25 octobre 2010 à 18:49 | | Répondre
Nouveau commentaire