30 août 2010

Des souvenirs dans la vitre

J’étais dans mon train, celui du retour. Entourée de jeunes bruyants, enivrés par l’arrivée (au propre comme au figuré), d’une maman avec son chien-chien angoissée à l’idée de prendre le métro. A nouveau des tâches de soleil dans le ciel et autour de moi, comme un air de rentrée. Une semaine déjà. Je mesure à quel point je vis dans le passé, à quel point je voudrais faire le temps s’étirer, que certaines secondes ne s’écoulent jamais. Continuer à me sentir en vacances, touriste, dans une autre ville, avec une vie facile. Encore... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 20:28 - Commentaires [8] - Permalien [#]

20 août 2010

After : the moment

Dans trois semaines, lorsque je reviendrai - mon père aura eu le temps de lire (je le souhaite) le livre que je lui ai offert, accompagné d’une longue lettre de 3 pages, qui lui parle de moi - deux de mes amies seront mariées - deux de mes collègues auront repris leur activité à mi-temps tandis qu’une ou un nouveau collègue aura intégré notre équipe - mon emploi du temps, sera calé pour les 3 semaines suivantes, ce qui me conduira, déjà, jusqu’en octobre Moi dans cet intervalle - j’aurai découvert des paysages,... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 11:26 - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 août 2010

Before : the list

Le moment approche, tranquillement. Vendredi je serai la dernière à prendre mes quartiers d’été. Je me sens déjà un peu en vacances, l’effet de relâchement est en train de faire son œuvre. Avec lui des sentiments mêlés : une certaine fatigue, de la lassitude, l’impatience de partir à 2, un certain stress aussi, palpable, comme à chaque départ. Et avant le départ, la liste : les chaussons à pompoms bleus (sexyssime) les multiples chargeurs : téléphone, appareil photos + Jacques le GPS la pochette à maquillage, la... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 18:08 - Commentaires [8] - Permalien [#]
16 août 2010

Ca se passe comme ça chez Franz von Tel und Kom

Certains vont sur l’île de la tentation pour tester leur degré de fidélité. D’autres font Koh lanta pour perdre 10 kg et manger des vers géants. D’autres encore se font enfermer dans des cubes pour être tenus en laisse toute une journée. Pour ce qui me concerne, j’ai décidé de tester le mépris en milieu commercial chez Franz von Tel und Kom. La condition de départ est toute bête : la boite adsl clignote, le téléphone ainsi que l’internet ne fonctionnent plus. Alors je prends tout mon petit matos sous le bras et je décide... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 18:52 - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 août 2010

Tranche de samedi

Prendre la route avec M. et Jacques le GPS. Dans la voiture, se donner des nouvelles des uns des autres, se parler de soi. Arriver enfin et pénétrer le cœur chargé dans la maison en bois, là où ça respire le bonheur. Préparer la table, 12 convives. Les voir s’avancer les uns après les autres, heureux de les savoir là, heureux de partager quelques heures. Se donner des nouvelles. Parler de soi, des siens, de son travail, de ses vacances et évoquer les absents. S’émerveiller du temps qui passe et qui n’efface en... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 17:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 août 2010

Occupation des lieux

Ils se sont installés depuis presque un an. Confortablement. Ils sont au nombre de 8, disséminés, de ci de là. Sur les hanches, les cuisses, les seins. « Mes » kilos. Ils me viennent d’apéros en amoureux ou entre amis ou toute seule, de dégustation de chocolat entre collègues, de repas-compensation pris devant la télévision, des jours de stress ou de chagrin. Je les ai laissés venir, sans trop m’opposer il est vrai. Lasse de 20 années de régime, de combat contre moi, de restrictions, de phrases assassines... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 08:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 août 2010

Ré-évolution

Surprenants ces instants comme suspendus Elle m’a dit, les yeux bordés de larmes que je lui manquais Que c’est ainsi maintenant Ce n’est pas la première à le dire Je me demande ce que signifie ce maintenant Car, il me semble, jusque là avoir consacré beaucoup de temps à beaucoup de personnes et aujourd’hui je trouve légitime de me consacrer un peu de temps, à moi Me remettre enfin au cœur de ma vie Des liens se coupent, d’autres se créent différemment et je m’en réjouis Ma vie s’enrichi Et je mesure... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 08:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 août 2010

Y a-t-il un pilote (dans l'avion) ?

Elle est rentrée de ses 4 semaines de congés. Elle n'a pas fait le tour des bureaux pour nous saluer. Elle n'a pas demandé comment s'étaient déroulées nos 4 semaines d'activité. Elle n'a pas répondu à nos mails qui demandaient son expertise, son intervention sur certains dossiers. Non. Elle a préféré rester terrée dans son bureau. Ensemble, nous avons pris conscience que le management est un art, que tout le monde ne possède pas. Nous aurions aimé qu'elle nous montre quelque chose... Pas de la reconnaissance non,... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 08:12 - Commentaires [7] - Permalien [#]
09 août 2010

It smells like teen spirit

J’ai eu une période gothique, avec une panoplie qui en ferait rêver plus d’un-e. Le vernis rouge foncé ou noir, une grosse croix autour du cou, l’œil charbonneux, le pull tombant jusqu’au genou sur un jean sans âge ou un pantalon noir, le tout avec une odeur chargée de patchouli (bon je passe sur les cahiers et autre agenda bardés de messages tels que les « no future » et compagnie). J’écoutais The Cure plus que de raison et espérais rencontrer le clone de Robert Smith, lequel se damnerait d’amour pour moi. (J’alternais aussi avec... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 13:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 août 2010

When the rain...

J’ai ouvert grand la fenêtre et j’ai laissé entrer l’air frais. Je l’ai contemplé, qui tombait en fines ou plus grosses gouttes. Venir faire trembler les feuilles des arbres et mourir contre les vitres de la chambre, constituer des petites et des plus grosses flaques sur l’asphalte. J’aime la pluie. Les sons qu’elle produit, la fraicheur qu’elle amène à l’air, l’apaisement qu’elle me procure. Elle purifie les éléments extérieurs et mon intérieur. Je me suis allongée sur le lit et me suis laissée happer par le... [Lire la suite]
Posté par Cloudy à 09:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]